mardi 20 novembre 2018

28 écoles albertaines s'opposent à une loi contre-nature, mais aucune n'est « catholique » !

Extrait du Code de vie de l'école Saint John Bosco, FSSPX.
Le 12 octobre dernier, Tradition Québec publiait un article sur le code de vie de l'école Saint John Bosco, situé en Alberta. Cette école de langue anglaise, sous le giron de la FSSPX Canada, avait affiché en ligne une étrange (contre-nature) politique complaisante envers ce que le monde nomme LGBT.

Le 15 octobre, nous rapportions la suite de cet événement via la réponse du district canadien. Dans notre analyse de cette réponse du supérieur de district de la FSSPX Canada, nous décryptions un habile et peu subtil détournement d'attention :

Chers abbés,
Le mauvais texte imposé par le gouvernement a été retiré hier soir de notre site web et du manuel de l'école. Faites le savoir à quiconque vous a écrit à ce propos. Priez pour l'école, afin que nous puissions finir cette année et continuer l'an prochain ! 
AMDG 
D. Couture

Décryptons et lisons entre les lignes : 
Cher abbés, Le mauvais texte imposé par le gouvernementécrit par un membre/employé de la FSSPX et autorisé par votre serviteur, a été retiré hier soir de notre site web et du manuel de l'école.Faites le savoir à quiconque vous a écrit à ce propos.Priez pour l'école, afin que nous puissions finir cette année et continuer l'an prochain ! 
AMDG 
D. Couture 

Un mois plus tard, notre analyse semble se confirmer.

https://edmontonjournal.com/news/politics/alberta-government-cracks-down-on-private-schools-defying-gsa-law?fbclid=IwAR0BDiLAihcQUhJgHEtvzUxfJyzOMRC7uo79Rf2Cok2hvbDzz-aMuK38nSo

Dans un article du Edmonton Journal, datant du 14 novembre 2018, nous apprenons que 28 écoles privées (et subventionnées) de la province de l'Alberta avaient décidé de braver l'inique Bill 24: An Act to Support Gay-Straight Alliances. Pour rappel, ce Bill vient modifier la loi sur les écoles, obligeant les écoles a autoriser et soutenir les étudiants qui voudraient créer une association homo-hétérosexuelle ou queer-hétérosexuelle. Une liste de ces 28 écoles - subventionnées par l'état - ayant refusé d'imposer cette législation a été communiquée aux médias récemment. Sur cette liste, toutes les écoles mentionnées sont protestantes.

Eh oui, vous avez bien lu, il n'y a pas d'école soi-disant « catholique ». (nous ne sommes pas surpris que les modernistes ne combattent pas, car ils ne sont plus catholiques). Néanmoins, le nom de l'école privée Saint John Bosco de la FSSPX n'y figure pas non plus (selon nos sources cette école est elle aussi subventionnée par l'état).

Pour leur opposition, ces 28 écoles risquent de se faire retirer leur financement par le gouvernement provincial. En août dernier, le ministre de l'éducation Curtis Clarke a écrit à 61 écoles dont le code de vie ne tenait pas compte de la nouvelle réglementation. La plupart de ces écoles ont fini par se coucher et admettre la loi provinciale.

Où sont les ««« catholiques »»» pour défendre la foi et la morale ?



Qui tacet consentire videtur
Qui ne dit mot consent.

-Boniface VIII