mardi 4 juillet 2017

Saint Joseph et le Canada

Dès ces premiers temps où les dignes fils de saint François d'Assise (les Pères Récollets) arboraient sur le vieux rocher de Stadaconé la croix glorieuse de notre divin Sauveur, on avait d'après un vœu public, choisi saint Joseph pour premier patron du pays et pour protecteur de cette Eglise naissante. Cette solennité, qui avait rassemblé tous les habitants français et plusieurs Indiens chrétiens, s'était faite à Québec, le 19 mars 1624. On rapporte que ce choix patronal fut arrêté par l'instigation de Samuel de Champlain aux Pères jésuites.

Avant même de venir au Canada, Marie de l'Incarnation vit saint Joseph, en même temps que " le grand pays " qui lui était montré : " Il était le gardien de ce lieu. "

Catherine de Saint-Augustin confie elle-même " avoir, en différentes circonstances de sa vie, vu saint Joseph et entendu de sa bouche l'affirmation que Dieu l'avait constitué père, gardien et défenseur du pays de Canada ". En 1834, Grégoire XVI approuva définitivement le vœu de 1624 et saint Joseph devint officiellement le premier Patron du Canada. Saint Joseph fut donc honoré comme patron et protecteur de l'Eglise du Canada, avant d'être déclaré patron et protecteur de l'Eglise universelle par le pape Pie IX, le 8 décembre 1870.

En 1624, trois cents ans après le vœu public de nos ancêtres, le délégué apostolique bénissait la pierre angulaire du sanctuaire érigé par le frère André du Mont-Royal, qui deviendra la plus grande basilique au monde dédiée à saint Joseph.


-Etienne Dumas